La formation préparatoire
Bien plus qu'un simple voyage...

Afin d’être préparé au mieux à vivre un séjour d’immersion de 3 semaines en Afrique de l’Ouest, au Rwanda en Inde, à Madagascar ou au Maroc, la première étape du projet consiste en une formation de 9 jours étalés de novembre à juin.

Cette formation est obligatoire car il nous paraît primordial que chacun soit bien préparé à l’expérience hors du commun qu’il va vivre.

Le fil rouge de cette formation est « les inégalités mondiales », que nous abordons sous différents angles : écologie, économie, politique … et ce avec des activités ludiques (jeux, reportages, débats …) et participatives mais aussi au contact d'invités passionnants.

Cette année de formation qui précède le voyage sera aussi l’occasion d’apprendre à connaître les autres participants et de se bouger pour un projet concret en faveur des populations du Bénin, du Burkina  -Faso, d'Inde, de Madagascar, du Maroc, du Rwanda ou du Sénégal. Nous lancerons également une correspondance avec les jeunes Africains ou Indiens que nous rencontrerons sur place.  

 

Cette formation a été un déclic pour moi : elle m'a permis d'ouvrir les yeux sur certaines inégalités présentes dans notre monde, ce qui m'a vraiment donné l'envie de faire bouger les choses pour notre futur.

J'ai aussi eu l'occasion de rencontrer des jeunes qui avaient les mêmes idées, les mêmes ambitions que moi et ça m'a fait un bien fou de me rendre compte que non, je n'étais pas seule, qu'ensemble on peut faire de grandes choses et que c'est à nous de construire le monde de demain, qui est le nôtre.
Youna , Do It 2017, Inde
Grâce à la formation, j'ai appris énormément sur les inégalités mondiales qui m'étaient certes connues mais auxquelles je ne me sentais pas du tout reliée et face auxquelles je croyais rien ne pouvoir faire. Maintenant, je sais que l'on peut changer les choses et que l'on peut agir. Mais la formation, c'est aussi des rencontres inoubliables, des témoignages poignants, comme lorsque nous avons rencontré ce réfugié qui nous a expliqué son histoire, sa vision du monde. Cela m'a profondément marquée.
Eléonore, 15 ans